Mouvement mondial pour les forêts tropicales

La société minière Rio Tinto remporte la médaille d’or du Greenwash

Des transnationales aussi peu recommandables que BP, Dow et BP sont en train de sponsoriser les Jeux olympiques, les utilisant comme paravent pour dissimuler les violations des droits de l’homme et les atteintes à l’environnement qu’elles commettent dans le monde entier.

Organisée par Bhopal Medical Appeal, London Mining Network et UK Tar Sands Network, une nouvelle campagne pour empêcher Dow, BP et Rio Tinto de « gagner » aux Jeux olympiques 2012 a été lancée en avril. Il s’agissait de voter laquelle de ces trois « sociétés suspectes méritait le mieux la médaille d’or du ‘verdissage’ en 2012 », « laquelle dissimulait le mieux la destruction environnementale et dévastait le plus de communautés, tout en prétendant être une bonne citoyenne du fait d’avoir financé les Jeux olympiques ».

Et la médaille d’or a été décernée à… Rio Tinto, une énorme société minière britannique qui a fourni le métal pour les médailles olympiques de Londres et qui est impliquée dans des cas de violation des droits de l’homme, de pollution, de non-respect des droits des indigènes et de conditions de travail épouvantables.

Vous trouverez trois brèves animations concernant BP, Dow et Rio Tinto (en anglais) aux adresses suivantes : http://www.youtube.com/watch?v=6vPRu1bR5fc&feature=player_embedded (BP), http://www.youtube.com/watch?v=Wu1f6Ibcik0&feature=player_embedded (Dow) et http://www.youtube.com/watch?v=li7wACA2TFI&feature=player_embedded#t=0s (Rio Tinto).